Epilog

I’m finally honest with myself
Now I’ve got to be honest to you
Truth is I still love you,
It won’t change, no matter the men
The sex, the time, the place
It’s bigger than me and I need you
To know what it’s like in here.
As the day is ending,
Even the day of my wedding,
You’ll probably cross my mind
And that’s all right.
You’re my love and I accept that
I won’t let you down
Even if I tried,
I’ll always be around
For when you cry at night,
I’ll make songs and sell them
As my true creation
But it’d just be a reflection
Of the void I live in since you left.
This is all true
Don’t let my mask hurt you,
Cause I couldn’t live knowing
That I damaged your blooming.
You’re going to be alright
Just go ahead and try out,
You are worth every action
Don’t let them take your passion.
I hope you’re not sad girl
Don’t be a bad girl,
You’ll grow to see
Everything it’s meant to be.
All these lines I cannot change
All this poetry is not in vain,
If you’re listening please refrain
From misleading my love as hate
But honestly I took every hit I can.
You don’t need me no more
And that’s not wrong,
I am proud of who you are
No matter how far I go.
The mornings are hard
The night’s are not fine,
I’m dying from an illness
And my time is burning out.
So I need to move on,
Even if I can’t say goodbye,
Cause I’m feeling so low
I can’t hear the sound of my guitar.
I wished it was easier than this
But true love never is.
I could keep hiding behind
But there’s no place left in my mind,
You overloaded it with your cacao eyes.
This is my epilogue
And it is with love
That I want to let you go
Before I kill our past hopes.
We’re living in a wild world child
And I’m not man enough to carry your hand,
I always walked on the wild side
Of the sidewalk of your sunshine.
They say love is to keep that person near
I think we should let our lovers be free,
Love them like we love cats
Without forcing their hand
Being there from time to time.
Sweetheart do not mistake
My verses to be a regret
I am the happiest
When I think of your sweet face,
Your intensive hips
And your sugar lips
Repeatedly biting my neck
As we melted during sex.
Live long sweet love
Take care of your soul,
Do not let Men tell you wrong
You are everything humanity could hope.

Advertisements

Discution inconséquente, rime manquante

Comment converses-tu avec une personne
Si vos lèvres ne sont pas entièrement
Destinées à la parole véridique
Qui submerge cette existence pudique ?
Les mots de l’âme éclipsés
Par nos messages mal structurés,
La flamme du cœur enivrée
De vertu, de vin et de poussière.
L’on est comme des anges tombés de l’Olympe
Entre les Dieux l’on s’est révolté
Car leurs idéaux nous surmontaient
Et les démons nous proposaient une rampe
Vers un monde plus simple
Où les humains vivent en harmonie
Sans se soucier des normes préétablies,
Qui guident et affaiblissent
Notre cœur et esprit.
Il n’y a rien de plus honnête
Et de plus humainement vrai
Qu’une conversation entre deux
Qui dérive sans objection ;
Une personne parle et l’autre écoute,
Sans penser à la réponse avant qu’elle s’écroule
Entre les mensonges et les paroles
Des indignes d’être présents.
Le corps humain en unisson
Entre les notes de notre chanson
Nous formions une harmonie
Trop mystique pour être suivie.
Me parlez pas de discutions
Si vous perdez la raison
Dès qu’un argument vous effraie
Car votre vision il agresse.
Laissez le silence vous apporter
Les réponses tellement cherchées
Les mots veulent plus de questions
Et nous en avons déjà en trop.
Dans la génération des communications
Nous nous perdons entre l’unisson
Laissez donc la déraison
Être la source de vos paroles.

Taper sur la machine à 4h18 jusqu’à que vos doigts saignent un peu

Comment converses-tu avec une personne
Si vos lèvres ne sont pas entièrement
Destinées à la parole véridique
Qui submerge cette existence non-pudique ?
Les mots de l’âme éclipsés
Par nos messages mal structurés,
La flamme du cœur enivrée
De vertu, de vin et de poussière.
L’on est comme des anges tombés de l’Olympe
Entre les dieux l’on s’est révolté
Car leurs idéaux nous surmontaient
Et les démons nous proposaient une rampe
Vers un monde plus candide
Où les humains vivent en harmonie
Sans se soucier des normes préétablies
Qui guident et affaiblissent
Notre cœur et esprit.
Il n’y a rien de plus honnête
Et de plus humainement vrai
Qu’une conversation entre deux
Qui dérive sans objection ;
Une personne parle et l’autre écoute,
Sans penser à la réponse avant qu’elle s’écroule
Entre les mensonges et les paroles
Des indignes d’être présents.
Alors écoutons le chant des Hommes
Et laissons de côté le jugement
Prends la main de ton camarade
Et arrêtons ces algarades.

f08dd7bb35efd9233b1a041f8cc648f8.jpg

Conversation with a broken lady #22

‘Je crois m’ avoir trompée de vie’, elle dit un froid soir d’été, ‘j’ étais sûre d’avoir compris la vie, que la vérité me montrerai le calme hors de la ville. Mais rien ne marche jamais. Je fuis toute chose qui me donne du bonheur, je ne suis pas faite pour ce genre de splendeur. J’ai vécu les meilleurs moments de mon existence et pourtant je déteste être tombée pour un artiste. Maintenant il chante, il écrit, il peint sur mon existence et cela me cause une peine terrible, car je suis une personne horrible. Je ne veux plus repousser les gens mais je ne les veux pas près de mon cœur, je ne sais pas ce que je veux mais je sais ce que je fuis.’

‘Pauvres sont nous’, j’ai répondu joint à la main, ‘nous humains, nous êtres étranges. On se balade sur cette terre, l’on cherche la paix spirituelle mais l’on se rends pas compte que l’on possède déjà tout ce dont on a besoin. La vie tu ne la comprendras jamais, car il n’y a rien à comprendre. Un artiste c’ est quelqu’un qui opprimé la vie à la recherche de réponses, un peu comme un scientifique. L’artiste cherche un sens dans l’air qu’il respire, dans la nature qu’il cultive, dans les yeux qu’il admire. Quand un artiste a cette impulsion de créer pour toi, de faire de toi une œuvre d’art, tu sais que jamais tu ne mourras. Car entre les fines lignes, ou les traits abstraits de sa création; tu trouveras une galaxie entière de vérité et d’éternité.  Et tu sauras que tu ne t’étais pas trompée. A un moment ou un autre tu devrais l’affronter, et le mieux c’est que tu sois celle que la peine a réussi à surmonter et recréer. Toujours recréer.’

Conversation with a broken lady #21

‘Penses tu que l’art soit ‘bon’ pour notre santé ?’ elle murmura un âpre dimanche hivernal, ‘dessiner à toujours été ma seule source d’évasion, sans elle je me sentirai perdue, l’angoisse me remonterait aux entrailles, je serai un complexe paradoxe sans solution. Mais au même temps, l’art peut-être une des causes principales de ma dépression. Pénétre mon âme et envahi mon esprit, représente le noir en moi et le blanc de l’oubli.’ 

‘Tu sais la beauté de l’art ‘, lui dis-je refermant ma couverture, ‘se trouve dans sa complexité. L’ art n’est rien de plus simple que la vie ou la mort. L’art c’est de la philosophie, de l’anatomie, des sciences et des émotions. On ne peut jamais réussir dans l’art, car il n’est pas parfait comme l’on semble vouloir le démontrer; tout comme notre vie ne l’es plus. Mais quand tu prend ton crayon ou tu prends une photo, tu es entrain de capturer un instant, ton âme a réussi à communiquer avec les sensibles notes artistiques qui se baladent entre nous et créer quelque chose de unique, un mélange de toi et le monde autour. Pour un instant tu possèdes et contrôles un instant complet. Donc ta question devrait plutôt être : la vie est-elle “bonne” pour notre santé ?’