Taper sur la machine à 4h18 jusqu’à que vos doigts saignent un peu

Comment converses-tu avec une personne
Si vos lèvres ne sont pas entièrement
Destinées à la parole véridique
Qui submerge cette existence non-pudique ?
Les mots de l’âme éclipsés
Par nos messages mal structurés,
La flamme du cœur enivrée
De vertu, de vin et de poussière.
L’on est comme des anges tombés de l’Olympe
Entre les dieux l’on s’est révolté
Car leurs idéaux nous surmontaient
Et les démons nous proposaient une rampe
Vers un monde plus candide
Où les humains vivent en harmonie
Sans se soucier des normes préétablies
Qui guident et affaiblissent
Notre cœur et esprit.
Il n’y a rien de plus honnête
Et de plus humainement vrai
Qu’une conversation entre deux
Qui dérive sans objection ;
Une personne parle et l’autre écoute,
Sans penser à la réponse avant qu’elle s’écroule
Entre les mensonges et les paroles
Des indignes d’être présents.
Alors écoutons le chant des Hommes
Et laissons de côté le jugement
Prends la main de ton camarade
Et arrêtons ces algarades.

f08dd7bb35efd9233b1a041f8cc648f8.jpg

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s