Entre les bras de la Seine 

​On vit comme des Rockstars 

Noyées dans l’excès et l’extase 

Nouvelle raison de boire chaque soir

‘Passe moi un feu pour allumer mon joint.’

Dans la plénitude de la vie

On roule sans défit 

Pour passer un autre jour 

Et pas gâcher notre tour. 

Les nuits on se rassemble 

Comme d’êtres d’un autre temps 

Et l’on discute et le silence 

Parfois nous provoque 

Mais nous restons immortels 

Entre une ou une centaine de bières.

Ces nuits froides 

Et les jours chaleureux 

Réveillent en moi le sentiment 

D’un temps meilleur 

Où la Lune me draguait

Et le Soleil je fuyais. 

Vivre la nuit 

Est une expérience unique 

Entre les bras de la Seine 

Le bonheur réjouit

Et on ne vaut plus la peine. 

Maintenant dans cet sobre monde

Les mots semblent défiler 

Devant mon anxieux être 

Sans que je puisse les attraper.

Et mon être se voit noyé 

Dans le désespoir et la solitude 

De ne plus se voir inspiré 

Par ces majestueuses paronamiques. 

Advertisements

2 thoughts on “Entre les bras de la Seine 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s