Balade crépusculaire

La lune était pleine
Et de toi je me suis souvennu
Tes yeux si clairs
Dans cette lune j’ai vu.
Le soleil était couché
Donc je me suis réveillé
Et entre bouteilles vides
J’ai cherché en ma mémoire
Le petit coin
Où j’avais perdu la raison,
Et je l’aie trouvée
Là où je l’avais perdue
Quand tu as dit non.
Et toutes ces chansons
Que j’entends profond,
Seblent m’accorder
Au rythme de la symphonie
Jamais finisse.
Chaque note
Chaque vers,
Chaque œil
Ô si verts !
Comment pourrais-je
Oublier cet être
Que dans tes yeux vivait?
Comment as-tu pu
Combler cet mythe
Qu’entre tes seins
Et mes mains
Se formait ?
La mélodie on a arrêté
‘Viens, soyons normaux
Assis toi, je ferai du thé’
Mais c’était non
Et maintenant la lune
Me poursuit
Et ton souvenir
Entre les nuages
S’évanouit.

image

Advertisements

2 thoughts on “Balade crépusculaire

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s