Conversations with a broken lady #12

“C’est comme si c’était jamais assez”, elle m’a dit sous la lumière de l’aube, “les gens demandent beaucoup trop d’énergie, de temps, de vie. Je donne tout aux gens mais qu’est-ce que je reçois en échange ? Des mensonges, de l’hypocrisie et des tonnes de béton à porter sur mon dos. Si je lui donne tout, il va se plaindre de ma présence continue sinon je serai une lâche peu courageuse, je ne sais plus comment gérer mon temps dans ce monde de responsabilités.”
“Tous tes problèmes peuvent être très facilement résolus”, je lui ai répondu en finissant le verre de vin rouge que l’on avait consommé hier soir, “tu dit ne plus savoir gérer ton temps, mais c’est ton temps qui te contrôle; ta montre gère ta vie et te dit quoi faire à chaque moment. Tu doit vivre ta vie de la façon dont tu veux la construire, sans laisser aucune chose- ni personne- limiter ton oeuvre, et surtout pas le concept du temps. Les gens mensongers seront toujours là mais tu ne doit pas arrêter d’être toi pour eux, tu devrais continuer à tout donner de toi, c’est un don que tu as, et un jour tu trouvera quelqu’un qui saura apprécier cette magie.”
(“Moonlight confessions”, ‘Conversations with a broken lady’, 20 years late)

image

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s